École élémentaire du 10 rue des Bauches - Paris 16 - Année 2017/18


2003/04 CE1b

Les Contes de la Rue des Bauches



Écrire un conte, tel était le projet des élèves de CE1b. Mais comment s’y prendre ? Quels sont les ingrédients qui font d’un récit un conte ?

Cette problématique nous a conduit à écouter de nombreux contes...



Les Contes de la Rue des Bauches
Les contes de Grimm – Hänsel et Gretel, Le Petit Chaperon rouge –, contes d’Andersen – La Petite Sirène, Le Briquet –, contes adaptés du folklore russe – Jeannot et l’ogresse, Pierre et le loup, La Princesse grenouille…
Ainsi avons-nous pu nous interroger quant à la structure et aux mécanismes des contes.
À partir de la lecture de deux contes : La Sorcière aux trois crapauds de Hiawyn Oram et Jack et le haricot magique, nous avons élaboré un outil susceptible de nous aider dans notre projet d’écriture (voir ci-dessous).

C'est l'histoire de qui ?

un héros / une héroïne

Jack

Toute-Douce

Le début

une situation difficile

pauvreté

abandon

Que va faire le héros ?

la quête

Il cherche fortune.

Elle part seule.

Que lui arrive-t-il ?

danger

Il rencontre un ogre.

Elle rencontre une sorcière.

Comment s'en sort-il ?

réussite

Il vainc son adversaire.

Elle réussit les épreuves

Comment se termine le conte ?

bonheur

Il devient riche.

Elle se venge.


Cet outil constitua à la fois un aide à l’écriture et une grille d’(auto) évaluation du texte produit.
Ainsi, les élèves s’y référaient pour faire progresser le récit et pour améliorer leur texte lors des phases de réécriture.
Ce fut un travail de longue haleine et je tiens à féliciter tous les enfants qui ont participé à ce projet.
Je vous invite à lire leurs productions.
David Grosley

Liste des contes réalisés par les enfants :
Vous trouverez ci-dessous le sommaire des contes réalisés par les enfants. Cliquez sur celui que vous voulez lire... Bonne lecture !

Sommaire :
1. LE DÎNER DE LA SORCIÈRE (Axel CLERGET, Omra MASSTAN, Roberto CARLOS, Ségolène OURA, Aoudagost COULIBALY, Cherlène MOLDEZ, Damien HERRY, Sarah BORDEIRA, Victoria METZGER, Zachary SAADA)
2. LE GARÇON ET LES MONSTRES (William LAZIMI)
3. LA BATAILLE D’HANRY (Antoine DUPEYRAT)
4. L’ENFANT ET LE LOUP-GAROU (Pedro PARADELA)
5. ALEXANDRA ET LE PETIT BONHOMME EN BOIS (Sarah KONQUI)
6. MAX EST DANS LA VILLE (Noémie DUCARRE)
7. LA FILLE ET LE PRINCE (Claire MARAL)
8. LA PETITE LORI (Audrey PREDHUMEAU)
9. LE MARIAGE D’ÉRIC (Emma GASMAN)
10. L’ENFANT ET LE LIVRE MAGIQUE (Harold NAKAM)
11. SARAH TRÈS MALIGNE (Elsa RIBERA Y SOLER)
12. DANIEL ET LA FILLETTE (Fabien TAVARES)
13. JÉRÔME ET BABA-YAGA LA SORCIÈRE (Sebastian ERAZO)
14. UNE PETITE FILLE ABANDONNÉE (Virgil DEGUY)
15. L’ORPHELIN (Clarisse ANASTASE)
16. GRAND-MÈRE EST UNE SORCIÈRE (Anne Sophie ANTAS)
--------------------------------------

1. LE DÎNER DE LA SORCIÈRE
Il était une fois un petit enfant. Il avait été abandonné par ses parents parce qu’ils en avaient assez de ses pitreries. Alors ils le jetèrent dehors.

L’enfant s’enfuit très loin dans la forêt car il savait qu’il y avait une cabane abandonnée. Il entra dans la cabane et il trouva un lit sur lequel il se coucha. Au bout de quelques minutes, il s’endormit.

Puis il se réveilla en sursaut parce qu’il entendit un bruit effrayant à la porte. C’était une sorcière. Elle voulait manger l’enfant car c’était une méchante sorcière. Le garçon lui dit d’entrer. Elle ouvrit la porte, entra et essaya de le manger mais le garçon s’enfuit par la fenêtre.

La sorcière survola la forêt sur son balai magique. Elle atterrit à côté de l’enfant. Il lui proposa un marché :

- Laisse-moi et mange plutôt mes parents parce qu’il y a plus de chair.

Elle accepta le marché.

La sorcière mangea les deux parents et l’enfant prit la place de ses parents dans la maison. Il vécut heureux pour toujours.

Texte produit par dictée à l’adulte, les élèves éprouvant des difficultés à écrire seuls un conte en respectant les contraintes d’écriture.

Les auteurs : Axel CLERGET, Omra MASSTAN, Roberto CARLOS, Ségolène OURA, Aoudagost COULYBALI, Cherlène MOLDEZ, Damien HERRY, Sarah BORDEIRA, Victoria METZGER, Zachary SAADA.

Retour à liste

2. LE GARÇON ET LES MONSTRES
Il était une fois un pauvre garçon qui n’avait pas de richesse. Il demanda à une jeune fille si elle pouvait lui donner de l’argent. Elle lui dit :

- Si tu veux de l’argent, il te faut affronter des monstres qui sont terrifiants. Ils sont tous sur une colline mais fais attention, ils sont très méchants. Si tu veux les affronter, il te faudra un arc et des flèches.

Le garçon prit un arc et des flèches et partit sur la grande colline. Il trouva les monstres.

- On va te manger !

Le garçon avait envie de partir mais il se souvint qu’il avait un arc et des flèches. Il prit l’arc et les flèches, il tira toutes ses flèches et les monstres furent vite morts.

Il revint voir la jeune fille et elle lui dit :

- Je te donne tout ça comme argent.

Et le garçon fut très heureux.

William LAZIMI

Retour à liste

3. LA BATAILLE D’HANRY
Il était une fois un garçon très pauvre. Il s’appelait Hanry.

Son ennemi était un pirate. Le pirate avait caché son trésor rempli d’or dans son bateau. Hanry alla voir au port. Il trouva le bateau pirate. Il devrait y aller.

Hanry vit le capitaine et quand il fit un pas, le capitaine dit :

- Tu vas mourir !

Hanry prit son épée. Le capitaine prit son pistolet et tira. Hanry mit son épée devant la balle et la balle fut renvoyée et le pirate se prit la balle dans le cœur. Le pirate était mort.

Hanry alla chercher l’argent et il fut riche.

Antoine DUPEYRAT

Retour à liste

4. L’ENFANT ET LE LOUP-GAROU

Il était une fois quatre frères. Un seul des quatre était gentil. Un jour, ses trois frères décidèrent de l’abandonner en forêt.

Le lendemain matin, ils partirent en forêt. La nuit arriva et le quatrième s’était endormi. Alors les trois frères partirent. À son réveil, il voulut rentrer à la maison. Dans la nuit, il rencontra un loup-garou. Le loup-garou vivait dans un château hanté. Il emporta le garçon. Mais son château était poussiéreux et il lui dit :

- Nettoie le château. Demain, tout doit être fait sinon mes fantômes te mangeront.

Le garçon vit une flûte magique et lui dit :

- Joue flûte !

La flûte se mit à jouer et toute la poussière partit.

Le lendemain matin, le loup-garou n’en crut pas ses yeux. Il lui dit :

- Maintenant que tu as fini, tu dois me débarrasser des rats !

Et il commença. Il dit :

- Joue flûte !

La flûte magique se mit à jouer et tous les rats partirent.

Le loup-garou dit :

- Tu peux partir.

Et il partit pour se venger de ses frères.

Il commença à jouer de la flûte et ses frères furent ensorcelés. Il partit au bord de la mer et ses frères le suivirent. Quand il arriva au bord de l’eau, les trois frères tombèrent dans l’eau et ils se noyèrent.

Le garçon décida de ne plus être trop gentil.

Pedro PARADELA

Retour à liste

5. ALEXANDRA ET LE PETIT BONHOMME EN BOIS

Il était une fois une fille qui s’appelait Alexandra. Elle était pauvre et elle vivait toute seule.

Un jour, elle rencontra une vilaine sorcière qui habitait au coin de la forêt. Elle frappa à la porte. Toc,toc,toc… Elle entra dans la maison de la sorcière.

- Que veux-tu ? demanda la sorcière.

- Je cherche du travail, répondit la jeune fille.

- Je vais t’en donner du travail lui répondit la sorcière.

Elle lui ordonna de faire pousser un arbre géant en quatre jours.

« Je n’y arriverai jamais » se dit Alexandra.

Elle alla chercher des graines pour faire pousser l’arbre et sur le chemin, elle trouva un briquet magique. « A quoi peut-il servir ? » se dit Alexandra. Elle l’emporta avec elle et l’alluma. Elle vit apparaître un bonhomme en bois.

- Que fais-tu ici ? demanda le bonhomme en bois.

J’étais en train d’aller chercher des graines pour planter un arbre géant.

- Tu veux que je t’aide ?

- Oui, répondit Alexandra.

- Alors, dépêchons-nous.

La sorcière ne savait rien du tout.

Deux jours passèrent, Alexandra n’avait rien fait pousser. La sorcière vit Alexandra et lui dit :

- Si tu n’y arrives pas, je te mangerai toute crue.

Le troisième jour, le petit bonhomme en bois dit :

- Allez ! On plante l’arbre.

Les graines étaient magiques. Dès qu’ils se retournèrent, ils virent l’arbre : il était plus haut que le ciel.

Dès que la sorcière vit l’arbre, elle lui dit :

- Tu as réussi l’épreuve, tu peux partir. Je vais te donner de l’argent.

La sorcière lui donna de l’argent. Alexandra vécut des siècles, très heureuse.

Sarah KONQUI

Retour à liste

6. MAX EST DANS LA VILLE

Il était une fois, très loin, un enfant qui avait été abandonné par ses parents. Il s’appelait Max et il vivait dans une grotte.

Un jour, il partit dans la ville. Il trouva un magicien dans son laboratoire. Le magicien était méchant car il allait couper la tête d’un petit garçon. Mais Max lui dit :

- Qu’est-ce que tu fais ?

Alors le magicien lâcha le petit garçon et il poursuivit Max mais la porte automatique se referma et le magicien ne put pas attraper Max.

Alors Max retrouva son papa et sa maman. Le lendemain, il prépara le petit déjeuner. Il mit du poison dans le thé de sa maman. La maman but le thé et d’un coup, elle mourut. Max donna le cacao à son papa. Il but le cacao et mourut.

Il rentra dans la grotte et il vécut heureux.

Noémie DUCARRE

Retour à liste

7. LA FILLE ET LE PRINCE
Il était une fois une jeune fille qui était pauvre. Elle vivait avec sa mamie et son grand-père. Un jour, son grand-père lui dit :

- Tu es grande ma fille. Marie-toi avec un homme.

Alors, le lendemain, elle partit très tôt dans la forêt. Au bout d’un moment, elle s’arrêta pour soupirer puis elle vit un dragon géant.

Le dragon dit à la fille :

- Si tu ne m’épouses pas, je te tuerai.

Alors elle retourna chez elle.

- Alors ma fille, tu en as trouvé un de mari ?

- Non père, dit-elle.

Le lendemain, elle revit le dragon.

- Épouse-moi ! dit le dragon.

Mais un jeune prince qui passait par là prit une épée et tua le dragon. Le prince demanda la main de la fille.

Alors le prince lui donna son argent et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants.

Claire MARAL

Retour à liste

8. LA PETITE LORI
Il était une fois un roi très riche qui recevait tous les jours de l’argent de la part de la poste. Mais le roi était égoïste.

Tout-à-coup, quelqu’un frappa à la porte. C’était une petite fille et le roi lui dit :

- Comment t’appelles-tu petite fille ?

- Je m’appelle Lori, dit la petite fille.

- Et quel âge as-tu fillette ?

- J’ai neuf ans.

- Et où sont tes parents ?

- Ils m’ont abandonné.

Alors le roi l’invita au bal et lui mit des nouveaux habits.

La petite fille n’avait pas remarqué que le roi était méchant. Dès que le bal fut fini, le roi offrit à la petite Lori une chambre pour y dormir.

Dans la nuit, le roi alla dans la chambre et voulut étrangler la petite Lori. Mais tout-à-coup, Lori se réveilla et donna au roi un coup de pied dans le dos et le roi mourut. Lori alla visiter toutes les pièces du château et dans la dernière pièce, elle ouvrit un placard et trouva une baguette magique. Toute contente, elle alla chez elle et frappa à la porte. Les parents ouvrirent la porte et elle les transforma en crapauds.

Lori fut heureuse grâce à la baguette magique.

Audrey PREDHUMEAU

Retour à liste

9. LE MARIAGE D’ÉRIC
Il était une fois un roi qui vivait avec son fils Eric. Eric n’aimait pas les femmes. Un matin, son père l’appela et lui dit de descendre. Eric descendit les escaliers et il vit une dame avec un habit noir. Le roi lui dit :

- Cette dame va être ta femme.

Quand Eric entendit ça, il courut dans sa chambre et se coucha.

Le lendemain matin, le roi ne vit plus Eric. Il s’était échappé très loin dans la forêt. Tout-à-coup, il vit un buisson bouger : c’était un voleur avec une demoiselle prisonnière. Quand il la vit, il tomba amoureux de la demoiselle car elle était très jolie. Il se mit à se battre mais le voleur avait un fusil. Alors, Eric donna un coup dans son fusil. Le voleur n’avait plus d’arme alors Eric le tua.

Eric emmena la demoiselle dans son château et il la montra au roi. Il lui dit :

- Père, je veux me marier avec cette femme.

- D’accord, tu peux te marier avec la fille, lui dit le père.

Puis ils entendirent un bruit. C’était la dame en noir…

Elle leur dit :

- Où en est le mariage ?

Le roi lui dit :

- Vous êtes venue ici pour rien.

La dame en noir partit dans le jardin mais le roi appela les gardes. Un garde attrapa la dame en noir et la jeta aux loups.

Eric et la demoiselle vécurent heureux pour toujours et eurent beaucoup d’enfants.

Emma GASMAN

Retour à liste

10. L’ENFANT ET LE LIVRE MAGIQUE
Il était une fois un enfant qui avait été abandonné par ses parents. Un jour, il vit dans un magasin un livre. Le titre c’était : Comment faire pour devenir un héros ?

Il se dit : « Je n’ai rien à faire de mes journées, je l’achète. »

Alors, sans faire exprès, il dit la formule et il se transforma en héros.

Il vit un dragon, il le tua. Après, il vit une sorcière. La sorcière lui dit :

- C’est mon dragon que tu as tué alors je vais te tuer.

Il la tua avant qu’elle eût finit sa phrase.

Avec ses nouveaux pouvoirs, il prépara un plan pour se venger de ses parents car il était furieux d’avoir été abandonné. Il acheta un canon et il les invita. Il leur jeta le boulet de canon et les parents se retrouvèrent par terre, morts.

Il était content. Il trouva du travail et un an plus tard, il était riche.

Il trouva une femme, elle s’appelait Marion. Ils vécurent toute leur vie ensemble et eurent beaucoup d’enfants.

Harold NAKAM

Retour à liste

11. SARAH TRÈS MALIGNE
Il était une fois dans la forêt une petite fille qui avait été abandonnée par ses parents. Elle avait été abandonnée parce que sa famille était très méchante.

Un jour, en marchant dans la forêt, elle vit une jolie maison. Elle ouvrit la porte et elle vit une vieille dame. La vieille, c’était Baba Yaga. Baba Yaga lui dit :

- Entre petite fille.

Et la petite fille entra puis elle demanda :

- Comment vous vous appelez ?

La sorcière lui répondit :

- Je m’appelle Baba Yaga. Et toi, comment tu t’appelles ?

- Je m’appelle Sarah.

- Pourquoi es-tu dans la forêt ?

- C’est parce que mes parents m’ont abandonnée. Est-ce que je pourrais dormir chez vous ?

- Oui, répondit Baba Yaga.

Quand Sarah alla se coucher, elle vit plein de bijoux par terre. Elle en prit plein et les mit dans ses poches.

Le lendemain, quand elle se leva, les bijoux tombèrent mais Sarah ne savait pas qu’ils étaient tombés et elle alla se promener.

Quand la sorcière alla dans la chambre de Sarah pour voir ce qu’elle faisait, elle vit tous ses bijoux. Elle réfléchit un moment et se dit que Sarah voulait lui voler tout ce qu’elle avait.

Quand Sarah revint, la sorcière commença à la gronder. Elle sortit un couteau mais Sarah était près de la porte et elle sortit.

La nuit suivante, Sarah entra. Elle voulait les bijoux. Elle les trouva. Avant de partir, elle prit une bouteille de poison et partit retrouver ses parents pour se venger.

Alors que ses parents dormaient, Sarah ouvrit leurs bouches et y mit du poison. Elle alla chez sa tante et vécut heureuse.

Elsa RIBERA Y SOLER

Retour à liste

12. DANIEL ET LA FILLETTE
Il était une fois un garçon et ce garçon s’appelait Daniel. Il n’avait pas d’argent parce que ses parents l’avaient abandonné. Il vivait tout seul dans une maisonnette.

Plus tard, il rencontra une fillette, puis il se maria avec elle parce qu’elle était belle.

Un beau jour, un voyou enleva son épouse parce qu’il était jaloux. Daniel prit son couteau, lui coupa la tête et prit son épouse.

Il vécurent heureux parce que Daniel vit un copain d’enfance qui leur donna de l’argent.

Fabien TAVARES

Retour à liste

13. JÉRÔME ET BABA-YAGA LA SORCIÈRE
Il était une fois quatre frères. Le plus petit s’appelait Jérôme. Parce qu’ils étaient méchants, ses trois frères le chassèrent et lui dirent :

- Ramène-nous deux crapauds. Va donc voir Baba Yaga dans la forêt.

Le lendemain matin, le quatrième frère alla donc dans la forêt et arriva devant une maison. C’était la maison de Baba Yaga. Il tapa à la porte. Baba Yaga dit :

- Qu’est-ce que tu viens faire?

- Je voudrais deux crapauds.

- Pour avoir les deux crapauds, il te faudra traverser une épreuve. Si tu n’y arrives pas, je te mangerai en entrée. Tu vas trier 200 perles de la même couleur.

Jérôme commença tout de suite. Et il trouva un lapin. Le lapin était magique. Jérôme commença à être fatigué et il eut une petite idée. Il dit au lapin :

- Tu peux me trier ces 200 perles

Et le lapin accepta. Jérôme alla se coucher dans un coin et le lapin tria les 200 perles.

Le lendemain matin, Baba Yaga n’en crut pas ses yeux. Elle ne lui donna plus d’épreuve car Jérôme avait réussi.

- Je te donnerai tes deux crapauds et tu pourras t’en aller.

Lorsqu’elle les lui donna, Jérôme partit pour se venger de ses frères. Les deux crapauds mangèrent les trois frères et Jérôme vécut heureux.

Sebastian ERAZO

Retour à liste

14. UNE PETITE FILLE ABANDONNÉE
Il était une fois une fille appelée Sophie qui était abandonnée. Elle habitait sur une montagne.

Elle partit très loin et tout-à-coup, une maison apparut au loin. Elle se dit alors :

- Je vais y dormir pour quelques jours.

Elle alla frapper à la porte mais personne n’était là. Elle se dit qu’il n’y avait personne et hop, elle entra par la fenêtre. Elle alla dans le lit.

Au bout d’une minute, on entendit des clés. C’était une sorcière qui rentrait pour se reposer. Elle monta dans son lit mais Sophie avait eu le temps de se cacher sous le lit. Elle voulut boire et partit. Sophie alla se cacher dans l’autre chambre et attendit. Elle attendit une heure et vit la sorcière se coucher.

Elle s’enfuit chez elle mais en chemin, elle vit ses parents et leur sauta dans les bras. Mais tout ne se passa pas bien. Sophie leur demanda :

- Quand va-t-on déjeuner ?

Ils répondirent :

- Tout de suite.

Et ils commencèrent à préparer le déjeuner. Sophie mit du poison dans leur thé, alors les parents moururent.

Virgil DEGUY

Retour à liste

15. L’ORPHELIN
Il était une fois un garçon qui avait été abandonné par ses parents. Il vivait dans un orphelinat.

Un jour, il voulut s’enfuir de l’orphelinat parce qu’il en avait marre qu’on le traite comme un bébé. Il s’en alla dans la forêt pour y construire une cabane. Au bout d’une heure, il avait terminé sa cabane. Il alla chercher de la nourriture. Quand il fut devant un énorme poirier, une sorcière apparut et lui dit :

- Que fais-tu là dans ma forêt maudite ?

- Je viens chercher abri, dit le garçon.

- Si tu veux, tu peux rester dans cette forêt. Si tu réussis une épreuve, je te laisserai rester. Si tu échoues, je te mangerai tout cru.

- Je veux bien essayer, dit le garçon. Quelle est cette épreuve ?

- Tu dois me rapporter une plante qui se trouve dans un château très loin d’ici. Je pourrais y aller moi-même sauf qu’il y a une fumée qui entoure le château et elle enlèverait mes pouvoirs magiques, expliqua la sorcière.

Le garçon alla donc chercher la plante. Il mit trois nuits et trois jours. Quand il fut dans le château, il vit un monstre énorme qui dormait. Pour ne pas le réveiller, le garçon marcha sur la pointe des pieds. Heureusement, il traversa la salle et il arriva devant une porte. Il entra et vit un vieux monsieur :

- Tu peux la prendre si tu veux, ma plante, dit le vieil homme.

Le garçon prit la plante et le remercia puis repartit. Il donna la plante à la sorcière.

- Merci ! Tu auras une récompense. Que veux-tu comme récompense ? demanda la sorcière.

- Je voudrais quelque chose pour me venger des dames de l’orphelinat.

- Ah ! Ah ! Pas de problème ! Tiens, une potion magique.

Le garçon alla donner la potion aux dames de l’orphelinat. Quand les dames de l’orphelinat burent la potion, elles devinrent malades d’un seul coup.

Le garçon vécut heureux tout au long de sa vie.

Clarisse ANASTASE

Retour à liste

16. GRAND-MÈRE EST UNE SORCIÈRE
Il était une fois une petite fille pauvre. Elle s’appelait Maria. Elle habitait dans une horrible maison. Elle alla dans la maison de sa grand-mère parce que sa grand-mère était riche.

Et Maria prit les bijoux de sa grand-mère. La grand-mère arriva. Maria se cacha dans le jardin. La grand-mère alla dans sa chambre et ne trouva pas ses bijoux. La grand-mère comprit que c’était Maria qui les avait volés. Elle se transforma en sorcière. Elle était horrible. Elle prit le bras de Maria et l’enferma dans la chambre. La sorcière partit dans la cuisine pour faire le bouillon.

Maria sortit par la fenêtre. Elle rentra chez elle. Elle vécut heureuse avec les bijoux.

Anne-Sophie ANTAS



Jeudi 11 Mars 2004
M. Grosley

Lu 1990 fois

Les autres articles de cette rubrique :
2003/04 CE1b

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31