École élémentaire du 10 rue des Bauches - Paris 16 - Année 2017/18

2006/07 CE2b

L'invention de l'écriture (Episode n°1)


Figurez-vous que l'homme a su compter avant de savoir écrire.
Notre classe s'est transportée en Mésopotamie, 3 300 ans avant Jésus-Christ. Et pour mieux comprendre ce qui s'est réellement passé, nous avons mis la main à la pâte, ou plutôt dans l'argile ! Suivez-nous, vous verrez que l'aventure de l'écriture est passionnante.



Bulle et calculi venant d'Iran, 3300 av JC, Musée du Louvre
Bulle et calculi venant d'Iran, 3300 av JC, Musée du Louvre

Nous sommes encore dans la Préhistoire, à la fin du Néolithique. Les hommes qui vivent alors en Mésopotamie, cette verte région située entre les fleuves Tigre et Euphrate, cherchent à inventer un système qui leur permettrait de garder en mémoire les objets de la vie quotidienne qu'ils ont besoin de compter.
C'est ainsi qu'un homme riche, propriétaire d'un troupeau de moutons, confia un jour ses bêtes à un berger qui devait les conduire aux champs le temps de les engraisser. Comme un mouton coûtait cher, l'homme puissant voulait être sûr de tous les retrouver lorsque le berger ramènerait le troupeau.
Le propriétaire et le berger se mirent d'accord en fabriquant une sphère d'argile ou bulle , marquée du sceau du propriétaire et dans laquelle ils enfermèrent des calculi, sortes de jetons ayant chacun une valeur bien particulière. Lorsque le berger ramènerait le troupeau des champs, il suffirait de briser la bulle et de vérifier qu’il y a autant de moutons dans le troupeau que le nombre indiqué grâce aux calculi. Notre berger n'avait pas intérêt à vouloir garder un mouton pour lui ou à perdre une bête !


Pour mieux comprendre, fabriquons nos bulles !

Code utilisé pour représenter le troupeau par des calculi
Code utilisé pour représenter le troupeau par des calculi

Par groupe de 2 élèves, nous nous mettons à la place de ces Mésopotamiens.
Nous disposons du matériel suivant :
- de l'argile fraîche déjà façonnée en sphère
- des perles en bois de différentes couleurs.
Comme notre troupeau contient 27 moutons, nous devons nous mettre tous d'accord sur la valeur des calculi et nous écrivons le code au tableau...

Sélection des calculi
Sélection des calculi

Puis chaque groupe va choisir les calculi représentant le troupeau de 27 moutons

La sphère se façonne autour du pouce
La sphère se façonne autour du pouce

Pendant ce temps, il faut creuser la sphère d'argile qui est encore pleine. Pour cela, nous calons la sphère dans la paume d'une main, pendant que le pouce de l'autre main vient s'enfoncer (sans la transpercer) au centre de la sphère.

Contrôle de la taille du trou
Contrôle de la taille du trou

On contrôle la taille du trou afin que les calculi puissent trouver leur place. On agrandit au besoin, toujours délicatement.

Remplissage de la sphère
Remplissage de la sphère

Voilà, c'est bon, les calculi sont bien en place !

Fermeture de la sphère
Fermeture de la sphère

Il convient maintenant de refermer la bulle en pinçant les bords et en les soudant bien, ce qui est très facile avec l'argile molle. Puis on reforme une belle sphère en la faisant rouler entre les paumes des mains.

Bulle de Raphaël et Naomi
Bulle de Raphaël et Naomi

Pour éviter que le propriétaire ou le berger ne soient tentés de tricher et de modifier le nombre de calculi, le propriétaire imprime son sceau. Les Mésopotamiens utilisaient pour cela une grosse bague en forme de cylindre gravée de leur symbole. Ils la faisaient rouler sur l'argile qui gardait la marque en creux.
Comme nous n'avons pas ce genre bague et que nous devons reconnaître facilement nos bulles, nous écrivons simplement nos initiales.
Les bulles vont sécher quelques temps. Puis nous les casserons.

Mais quel est le rapport avec l'écriture ?


Petit à petit, se rendant compte que l'argile conserve les traces qu'on y imprime en séchant, les hommes ont l'idée "d'écrire" directement sur la sphère le nombre qui y est enfermé avec des encoches. Ils inventent aussi des signes pour dire ce que ce nombre représente (des moutons par exemple). Cela va beaucoup plus vite.
Donc plus besoin de calculi !
Et plus besoin d'une sphère !
Celle-ci s'applatit et devient une tablette sur laquelle on a désormais plus de place pour mettre des signes et...mais chuuuuut ! Ceci est un autre épisode de l'histoire.

Mercredi 24 Janvier 2007
Stéphanie Boué

Lu 44197 fois

Les autres articles de cette rubrique :

Invasion viking ! - 20/06/2007

Pluie de haïkus - 21/10/2006

1 2 3 4 5 » ... 7
2006/07 CE2b
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28