École élémentaire du 10 rue des Bauches - Paris 16 - Année 2017/18

2006/07 CE2b

L'invention de l'écriture (Episode n°2)


Mardi dernier, nous étions encore dans l'étude de la Préhistoire. Aujourd'hui nous avons fait le grand saut : nous sommes entrés dans l'Histoire, et plus précisément dans l'Antiquité. Après les bulles et les calculi, nous avons examiné en détail tablettes, calame et écriture cunéiforme. Démonstration.



Tablette d'écolier, fin du 3è millénaire av. JC, Basse Mésopotamie
Tablette d'écolier, fin du 3è millénaire av. JC, Basse Mésopotamie

Continuons notre voyage en Mésopotamie. Vers 3300 avant J.-C., les hommes inventent des symboles pour désigner les nombres. Ils les impriment directement sur les sphères. Les calculi disparaissent et les bulles s'applatissent. C'est la naissance des tablettes, toujours en argile fraîche !

Pictogramme d'une chèvre
Pictogramme d'une chèvre

Sur ces tablettes, ils dessinent ce dont ils veulent parler. Ces dessins assez ressemblant s'appellent des pictogrammes. Voici par exemple celui qui désigne le mot chèvre ! Mais les pictogrammes sont longs, difficiles à tracer et tiennent de la place. Il faut améliorer le système : on invente alors une véritable écriture.

Un calame de fabrication artisanale
Un calame de fabrication artisanale

Pour écrire, les Mésopotamiens utilisent le calame, tige de bois dont l'extrêmité a la forme d'un prisme. Le calame laisse dans l'argile une empreinte en forme de clou. Clou se dit cuneus en latin, d'où cunéiforme. Logique !
Nos calames ont été fabriqués par la maîtresse, patiemment limés dans des baguettes de bambous chinoises.

Comment utilise-t-on un calame ?

Clou court et clou long
Clou court et clou long

D'abord, on place la tablette dans la paume de la main. Sa taille est justement étudiée pour cela.
Ensuite on saisit le calame comme un stylo. Il faut imprimer les arêtes du prisme dans l'argile et non les parties planes.
En tenant le calame assez proche de la verticale, on obtient une trace courte, sans queue (empreinte du haut sur la photo). En revanche, si on tient le calame proche de l'horizontale, on obtient une trace plus longue (en bas sur la photo). Ces deux types de traces se retrouvent dans l'écriture cunéiforme.
Il ne reste plus qu'à s'entraîner. L'argile est très pratique car on peut facilement effacer ses erreurs.

Résultats des apprentis scribes

Homme en cunéiforme
Homme en cunéiforme

Nous nous sommes inspirés de modèles (imprimés sur papier) de véritables mots écrits en cunéiforme et nous les avons reproduits chacun sur notre tablette personnelle. Le défi était bien sûr d'arriver à reproduire le plus compliqué !
Voici par exemple le mot homme écrit par Nathan.

Tablette en cunéiforme
Tablette en cunéiforme

Le mot tablette écrit par Adriana, avec l'aide de Mathilda.

Femme en cunéiforme
Femme en cunéiforme

Le mot femme écrit par Silja.

Et les sphères ?

La sphère cassée et ses calculi
La sphère cassée et ses calculi

Mais oui, souvenez-vous des sphères que nous avons fabriquées lors de l'épisode n°1. Que sont-elles devenues ?
Hé bien elles ont séché et, comme promis, nous les avons toutes cassées. Sans surprise, nous y avons retrouvé, intacts, les calculi que nous avions enfermés dedans !
Le troupeau est rentré sain et sauf et le propriétaire est satisfait. Ouf !

Si vous voulez jouer à votre tour les apprentis-scribes mésopotamiens à la maison, vous trouverez bientôt en ligne sur le site un mode d'emploi en images pour fabriquer votre calame !

Jeudi 25 Janvier 2007
Stéphanie Boué

Lu 32039 fois

Les autres articles de cette rubrique :

Invasion viking ! - 20/06/2007

Pluie de haïkus - 21/10/2006

1 2 3 4 5 » ... 7
2006/07 CE2b